Personnalité atypique, François Maurel est né a Niamey au Niger, d’un père français, pilote dans l’aviation Civile et d’une mère indo-malgache.

Aventurier intrépide, il a sillonné plus de 25 pays. Il a débuté sa carrière professionnelle en 2007 comme reporter-photographe pour l’agence Racines et Cultures et devient en 2008, photographe et correspondant indépendant pour différentes agences de presse. Ce qui l’a amené à travailler régulièrement au Brésil, en Indonésie, en Afrique ou en Inde.

Récompensé et publié à de nombreuses reprises dans la presse internationale et lauréat de l’Académie des arts de la Maison royale en 2007 (France). Fin 2008, il crée sa propre agence : Studio Maurel International.

En 2012, François Maurel a exposé son travail sur «les peuples du monde» au Grand Hôtel Martinez à Cannes (France), en ouverture du festival du film. La même année, il sera finaliste au grand concours photo organisé par le célèbre magazine National Geographic (7éme sur 25 000 participants).

En 2013 il expose son travail sur Madagascar dans une Favela a Ciel ouvert a Rio de Janeiro (Brésil) le jour de l’abolition de l’esclavage et à Cogolin dans la même année, sous le parrainage de Sabine Weiss. En 2014, il expose en géant dans les rues du village de Levens en France sur des formats de 4m sur 6m.

En 2015, il expose au Festival du film à Cannes avec la fondation Horyou. Il a débuté un travail sur les migrants avec MSF en Sicile depuis 2014. Invité en tant que “SPEAKER ” à Genève pour le SIGEF INTERNATIONAL du 22 au 25 octobre 2015.

François Maurel est également membre depuis 2011 de la prestigieuse Academy Graphistudio, la référence mondiale dans la sélection des photographes et dans la création de livre de mariage prestigieux. François Maurel est fondateur et président de l’association humanitaire Perle in Madagascar crée en 2005. Sa structure Studio Maurel, lui permet d être autonome et de s’ auto produire pour ses reportages et travaux.

Dernièrement, il crée une ONG dont il est le Président Fondateur, “φ POUPOS “.