Le réalisateur et auteur Gérard Théobald décrit sa personne et son travail ainsi :

“Je suis un homme d’origine, un intrus, une personne qui par sa mémoire, par son corps renvoie aux préceptes amers du classement du genre humain, de la domination et de la violence. Mon travail est un refus permanent d’inscrire et d’installer l’Autre dans une catégorie, voire dans une case et de l’enfermer…”

Il travaille sur les thèmes de la traite, l’esclavage, la colonisation et la culture prolétaire et consacre son expression à la promotion de la mixité entre personnes et du développement sociétal par la culture et la diffusion des connaissances. La conjugaison de ces thèmes structure la mémoire des personnes héritières des Codes noir et de l’indigénat. Cette mémoire a des synonymes : la négritude, la créolisation, la diversité, l’altérité aux fins de « vivre-ensemble ».

Selon lui “ces minorités” présentes en Europe ou en France sont à l’origine de la richesse du vieux continent ainsi que de sa modernité par l’exploitation de leurs êtres. Les héritiers existent au travers de cadres et sont réduit à des préjugés, parfois à une notion de « produits exotiques » voire à une vision néocolonialiste de l’individu. Souvent élaborée à partir des concepts de « mobilité-émigration » et d’« immigré », conséquent d’un impensé colonial et post-colonial qui exclut les représentations mutuelles, l’image a un contenu qui ni ne correspond ni ne convient aux personnes visées par ces concepts. Aussi, celles-ci sont dépossédées de tout pouvoir et se sentent exclues d’une notion, d’une idée, d’une politique nationale ainsi que de ses propositions. Ce constat éloigne ce public héritier des préoccupations sociales et collectives.

En conclusion, il travaille sur les notions de l’« Acquis » et « A acquérir » . l’« Acquis » est ce qui est visible et connu de la société qui se relate et se formule par le mot fameux du poète Aimé Césaire « Le nègre vous emmerde » lequel fut utilisé par le célèbre homme, pilier de la Négritude, pour lutter contre le racisme et les discriminations. « A acquérir » est ce qui est de la philosophie et l’avenir de la société qui se relate et se formule par le vocable la « Diversité » qui symbolise la mixité, l’altérité, le « vivre-ensemble » et le partage des cultures. L’ensemble est une Mémoire des héritiers des Codes noir et de l’indigénat…

Producteur-Réalisateur de nombreux documentaires sur le domaine social et politique et auteur d’essais sur la négritude, Gérard Théobald est fondateur du site Inversalis (www.inversalis.eu) qui traite de la diversité par la photo, le film et le texte.
Auteur-réalisateur

« Neg’Bwa », documentaire de 64 minutes sur la négritude et le comportement sélectionné au FIPA
Retrouvez toutes ses productions sur : www.filmsdocumentaires.com

PUBLICATIONS

Retour au pays des rois nègres, éd. la Perle noire, 2015
La liberté est ou n’est pas… Selon Aimé Césaire, éd. Publibook, 2014
De l’indigène à l’individu, au citoyen : mémoire d’une diversité, éd. Edilivres, 2013
Le fils du bourreau, éd. Edilivres, 2013
L’abolition de l’esclavage, utopie des sociétés modernes, éd. Dédicaces, 2012
La crise de l’outre-mer français: Guadeloupe, Martinique, Réunion, auteurs. Suzanne Dracius, Jean-François Samlong, Gérard Théobald, éd. l’Harmattan 2009
A venir :

Publication : Tam-Tam, Troubadour et blanchitude, essai sur la Mémoire partagée…
Documentaire : Mémoires de douleurs, Doudou ba mewen lanmou… ba mwen foss… » sur la violence en Outre-mer,